Nos moyens

L’association Petite Emilie fonctionne grâce à l’implication de bénévoles uniquement. Au nombre d’une vingtaine, ce sont des personnes concernées par la perte d’un tout-petit, ou sensibles à la cause du deuil périnatal (parents, entourage de familles endeuillées, soignants …). Il s’agit souvent de personnes qui exercent une activité professionnelle, s’occupent de leur famille … et donnent un peu de leur temps libre à petite Emilie.

Ce que font les bénévoles :

  • Répondre aux demandes des familles et des professionnels adressées à l’association (courrier électronique ou postal)
  • Assurer la formation des professionnels en binôme parent/sage-femme auprès de publics en demande (écoles de sages-femmes, équipes de maternité, centres de PMI…)
  • Représenter l’association lors de congrès de médecine périnatal, de sages-femmes…
  • Veiller à la continuité de la diffusion de l’information de l’association via son site internet, sa page facebook, sa lettre d’information trimestrielle
  • Animer et modérer les échanges sur le forum
  • Gérer l’administration de l’association (secrétariat, trésorerie, organiser les conseils d’administration et assemblées générales…)
  • Répondre aux commandes de livrets et autres publications de l’association par des professionnels et des particuliers
  • Mener des projets spécifiques en fonction des décisions de l’assemblée générale

Le budget de l’association vous est présenté ici : PE_Budget-2016.

Il est constitué uniquement des cotisations et dons, et de la vente des outils (selon les projets en cours, parfois de subventions).

 

Ce que Petite Emilie ne fait pas :

  • Répondre aux demandes de soutien par téléphone :  pour cela il faut des moyens humains, particulièrement formés aux notions de relation d’aide, d’écoute et de deuil périnatal.
  • Animer des antennes locales : il existe aussi un réseau d’associations locales qui œuvrent dans le champ du deuil périnatal et proposent des actions de proximité aux familles qui en ont besoin.